Je vous présente ici le plus gros projet qui m’a été donné de réaliser : mon TFE.

Mon travail de fin d’études se présente sous forme d’un projet multimédia conçu dans son entièreté. Il a été longuement réfléchi et conceptualisé avec soin durant ma dernière année d’étude en écriture multimédia.

Ma question de recherche : Comment Internet et l’écriture multimédia contribuent-ils au renouveau de la presse papier ? 

J’ai choisi de traiter un sujet en lien direct avec le nom de mes études. En effet, l’écriture multimédia est une appellation qu’on entend rarement. Son synonyme le plus connu est communication digitale. Il s’agit tout deux de la diffusion d’informations via l’ensemble des médias numériques. L’intérêt de mon thème est de comparer les techniques abordées en web avec la diffusion de l’information sur les journaux papiers.

Hormis l’aspect théorique du TFE, j’ai réalisé un véritable projet multimédia répondant notamment à ma question de recherche. J’ai créé un magazine en ligne spécialement dédié à la culture, un domaine auquel j’affectionne. Pour ce faire, plusieurs étapes ont été nécessaires.

Un plan de communication

La première approche était de réaliser un plan de communication complet reprenant chaque détail du projet. En effet, analyser la viabilité du site avant de commencer sa création est primordial. La règle des 5W était la bienvenue.

Une analyse de concurrents

La deuxième étape consistait à prendre connaissance des plus grands concurrents. Cette étape était très importante puisque le principe même de mon projet était de se différencier des autres à l’aide d’une écriture novatrice.

Un identité visuelle

C’est à partir de cette étape que ShopmyCulture a vu le jour. Il était temps de déterminer ses caractéristiques, ses valeurs et ses éléments graphiques. Pour cela, mes logiciels préférés m’ont aidée à créer une identité professionnelle, un nom et, bien sûr, une charte graphique.

Un site web

ShopmyCulture a été créé avec WordPress et hébergé avec OVH. Aucun Template n’a été utilisé pour créer le projet. En effet, un principe de Drag and Drop appelé Divi m’a aidée à créer chaque page du site de façon personnelle, sans modèle à l’appui.

Une communauté

Une fois le site effectué, il a fallu apporter de la visibilité auprès des internautes. C’est pourquoi j’ai réalisé une commutation à 360° autour de la marque. Publicité sur les réseaux sociaux, bouche à oreille, newsletter… Le but était d’apporter une véritable communauté autour de ShopmyCulture, ce magazine culturel revisité.

Il s’agit du projet le plus élaboré, réfléchi et plus conséquent de mon parcours. D’ailleurs, c’est sans aucun doute le travail dont je suis le plus fière puisque ce TFE m’a valu mon diplôme avec une grande distinction !